Téléphone : 07 67 19 05 20

  • Facebook Social Icon

© 2017 DIANE TOLEDANO     -        Tous droits réservés       -        Mentions légales

La sophrologie et la gestion de la douleur

La douleur, c'est quoi?

En 1979, l'Association internationale pour la Douleur propose la définition suivante :

" La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire présent ou potentiel ou décrite en termes d'un tel dommage."

La douleur est donc une sensation complexe, à la fois physique et émotionnelle, elle se traduit par :

- une sensation physique : "ça pique, ça brûle, un peu ou très mal, ça augmente ou ça diminue"

- une émotion qui correspond à ce que nous ressentons moralement : " c'est désagréable, c'est pénible, c'est inquiétant, c'est insupportable".

- un comportement qui correspond à notre manière de réagir à la douleur, de l'exprimer par le corps ou par la parole.

- une réaction mentale qui correspond à notre façon de la gérer, de l'interpréter, de lui donner un sens, de chercher à l'oublier ou à vivre avec.

Prise en charge de la douleur

Art. L 1110-5 du code de la Santé Publique:

" Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et, traitée".

Le traitement médicamenteux ne constitue plus la seule prise en charge possible pour les patients douloureux. Les méthodes alternatives et complémentaires ( MAC) viennent compléter la prise en charge des patients. Les hôpitaux et les médecins commencent à s'ouvrir à différentes techniques psychocorporelles dont la Sophrologie.  

 

L'intérêt des techniques non médicamenteuses : 

- peu de contre-indications

- Simples à mettre en oeuvre

- Souvent appréciées des patients

Le champ d'application de la sophrologie

Le sophrologue n'est pas issu en général, du milieu médical. Il apporte une autre vision : en ne s'attachant pas au symptôme, il a une approche centrée sur la personne, à la différence de l'approche médicale, centrée sur le problème. 

Un travail en sophrologie peut se mettre en place suite à une difficulté : 

- A faire le deuil de l'état de santé antérieur à la maladie : dans le cas de pathologies chroniques particulièrement invalidantes. 

- Liée à l'altération de l'image de son corps : par exemple, suite à des troubles hormonaux ou une opération chirurgicale

- A intégrer la prise d'un traitement de façon définitive et régulière / à supporter un traitement lourd.

- A supporter les suites d'une opération chirurgicale délabrante : douleurs post opératoires, membre fantôme,etc..

- A percevoir, ressentir les signaux de son corps: pour les diabétiques, les signes d'une hypoglycémie,...

- A changer de comportement : réapprendre, modifier la façon de s'alimenter

Vous pouvez me contacter pour une présentation ou une séance de découverte